A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z

RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES SUR L' ANNUAIRE    V

          WILHELM - BAILLOUD GWENAELLE
Carnac
Zacharie  Le  Rouzic (?.4.2014 )

Editions Blanc sur noir
http://www.leseditionsnoirsurblanc.fr/


Présentation de l'ouvrage

Zacharie Le Rouzic (1864-1939), fils de chiffonnier, dernier né d'une famille de neuf enfants, entièrement autodidacte, est devenu l'un des plus grands archéologues de son temps.

 Ancré a Carnac, il a contribué à faire la réputation des monuments mégalithiques de la région, associant même son nom au musée de la ville.

 Pionnier de la photographie et témoin attentif de son époque,
 il a livré un regard exceptionnel sur les soubresauts de l'histoire, des batailles politiques locales aux événements tragiques de la Première Guerre mondiale.
 Une vie riche et mouvementée qui est présentée pour la première fois dans cette biographie, basée sur ses archives personnelles précieusement conservées par sa famille.

 Cet ouvrage est illustré par une centaine de clichés d'époque inédits

 

Articles parus à la sortie de l'ouvrage

1 - Article du journal Le Télégramme  du 16 avril 2014
http://www.letelegramme.fr/morbihan/carnac/livre-un-hommage-a-zacharie-le-rouzic-16-04-2014-10127052.php
Yves Coppens a préfacé le livre co-écrit par Gérard Bailloud et Gwenaëlle Bailloud qui vient de sortir aux éditions Blanc et Noir.
 Le préhistorien Yves Coppens, professeur au Collège de France, président du Comité scientifique de « Paysages de mégalithes », présentait hier, à l'hôtel du Tumulus, le livre événement sur l'histoire de Carnac.
 Il est l'auteur de la préface de l'ouvrage « Zacharie Le Rouzic, archéologue et photographe », publié aux éditions Blanc et Noir et tiré à 1.500 exemplaires.

 Le livre a été co-écrit par l'arrière-petite-fille de Zacharie Le Rouzic, Gwenaëlle Wilhelm-Bailloud (elle-même scientifique) et
 son père l'archéologue Gérard Bailloud (décédé en 2010)
 


L'auteur en compagnie d'Yves Coppens

  . Il constitue un témoignage précieux sur la commune au XIXe - début XXe, à une époque clé de la construction de l'identité bretonne.

 Zacharie Le Rouzic, un pionnier
 Richement documenté à partir d'archives inédites de la famille, dont plus de 70 photos prises par Zacharie Le Rouzic lui-même, le livre retrace le rôle et l'univers de celui qui fut le pionnier de l'étude des mégalithes et conservateur du musée de 1901 à 1926.
 « Il avait construit sa maison en 1900, au pied du Tumulus Saint-Michel, à côté des fouilles menées de 1900 à 1906.
 Il y vécut jusqu'en 1926.
J'ai écrit ce livre en hommage à mes ascendants,
précise Gwenaëlle Bailloud. Je suis fière de mes racines.
 Ma mère a été elle-même conservatrice du musée de 1969 à 1979.
J'ai hérité de cette maison rénovée en 2005 ».

 « Le personnage de Zacharie Le Rouzic a été un pionnier et demeure le fédérateur de toutes les initiatives prises pour faire connaître les mégalithes dans le monde,
rappelle Yves Coppens. Il avait compris très tôt l'importance du positionnement d'un objet au sein d'une couche archéologique. Il était très attentif lors des fouilles à la manière dont étaient récoltés les objets ».

 Yves Coppens, originaire de la région, a très bien connu toute la famille de Zacharie Le Rouzic.
 Il présidait à Carnac, dimanche, le premier conseil scientifique du comité d'experts visant à structurer la demande de classement des mégalithes du sud-Morbihan au patrimoine de l'Unesco.
 « Ce dossier pourrait aboutir d'ici moins de cinq ans. C'est une de mes priorités », souligne Yves Coppens.
 « Font notamment partie de ce comité, Jean-Pierre Mohen -conservateur du patrimoine,
 chargé actuellement de la restructuration du musée de l'Homme-, des archéologues de la Drac comme Stéphane Deschamp
 ou Christine Boujeot », indique Jean-Baptiste Goulard de l'association Paysages de mégalithes
2 - Article du journal Ouest France du 1.7.2014 de
Delphine LANDAY.

L'initiative

À l'occasion du 150e anniversaire de la naissance de Zacharie Le Rouzic, son arrière-petite-fille,
Gwenaëlle Wilhelm-Bailloud, a décidé de rendre hommage à cet archéologue et photographe, en compagnie de son père l'archéologue Gérard Bailloud.
Dimanche, elle a présenté publiquement le livre et l'exposition sur son arrière-grand-père, fruit de son travail,
 en présence du paléontologue Yves Coppens.

Cerise sur le gâteau ? Pas vraiment...
« Mon arrière-grand-mère s'appelait Le Rouzic, elle était née à Carnac, confiait dimanche Yves Coppens.
 Je n'ai pas trouvé de liens directs, il y a beaucoup de Le Rouzic à Carnac
. Mais à n'en pas douter, il n'y en a eu qu'un au départ ! »

Figure emblématique
L'inauguration s'est naturellement tenue dans l'hôtel du Tumulus, l'endroit même où Zacharie Le Rouzic a construit en 1901
la maison Kerdolmen.
 « Zacharie était un autodictacte, pionnier du mégalithisme, qui est devenu au début du XXe siècle l'un des archéologues les plus importants au monde », a rappelé Gwenaëlle Wilhelm-Bailloud.
Zacharie le Rouzic était aussi un homme politique.
 Engagé, il a créé le foyer laïque de Carnac, l'école laïque, l'office de tourisme, le pardon des menhirs...
 « Zacharie était une grande figure, aujourd'hui devenue emblématique de Carnac. »

De nombreux élus, personnalités de Carnac et du Morbihan étaient réunis pour ce lancement.
 L'exposition photographique est installée dans les jardins de l'hôtel du Tumulus jusqu'à la fin du mois de septembre2014.
 

Le " BONUS  Dédicace"

WILHELM - BAILLOUD GWENAELLE  

en dédicace le mardi  26 juillet 2016
( un jour de marché)

 
à la librairie du Golfe:http://www.librairiedugolfe.fr/

 à Locmariaquer ( 56740)
(   En savoir plus  sur cette Commune 
au bord du Golfe du Morbihan
    )


Page  actualisée  le 27.07.2016

 CONTACT

 

A  B C  D   E  F G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  R  S  V W  X  Y  Z